Blogue de Tourisme Hautes-Laurentides
Retour

La Motoneige C’est Pour Tout Le Monde?!

La Motoneige C’est Pour Tout Le Monde?!

Quand je suis arrivée dans les Hautes-Laurentides, rares sont les personnes qui m’ont dit qu’elles n’aimaient pas la motoneige. J’aime la moto et les sports d’hiver, la motoneige semblait donc tout indiquée pour moi, grande exploratrice que je suis! 

 

La préparation pour moi c’est important, et pour aller dehors, ce n’est pas compliqué : HABILLE-TOI CHAUDEMENT ! Par contre, quand il fait sous les – 30 degrés Celsius, s’habiller chaudement… ça ne règle pas tous les problèmes !! 

 

N’ayant pas de motoneige, j’ai décidé d’en faire la location chez Constantineau et Fils où on inclut même du vrai gear (équipement) pour la motoneige et on est parti. Comme mentionné plus tôt, cette journée-là, il faisait – 30 degrés Celsius, alors mon casque s’est embué et à gelé! Je ne vois rien et heureusement ce n’est pas moi qui conduis ! Informez-vous pour avoir un petit masque sur votre nez et votre bouche pour éviter ce genre de situation. Il semble aussi que certains vaporisateurs pour casque existent pour diminuer l’effet de buée en hiver.

En apparence, c’est simple de conduire une motoneige, mais quand on ne l’a jamais fait, ça peut prendre un petit temps avant de se sentir en contrôle, mais une fois qu’on est parti, il n’y a rien pour nous arrêter !

 

Quoi que… ça vaut la peine d’arrêter ici ! Premier arrêt, le Relais de la Montagne du Diable. OUF, quelle vue! Par temps clair, on peut même apercevoir le mont Tremblant au loin. 

 

Deuxième arrêt: les tours CIP. C’est la meilleure vue que vous pourrez trouver pour contempler le réservoir Baskatong.

 

Nous avons ensuite décidé de nous rendre jusqu’à la pourvoirie Rabaska Lodge. Les propriétaires, Dominique et Martin nous ont accueillis très chaleureusement. Et même si les mesures sanitaires obligeaient la fermeture du restaurant, les repas à emporter étaient délicieux et nous avons pu nous réchauffer près du feu extérieur. 

En tout, nous avons fait 172 km cette journée-là. À mon humble avis, c’est peu-être un peu ambitieux pour des débutants qui ne dépassent pas le 50 km/h. Si vous avez la chance, choisissez une température plus clémente et diminuez votre objectif de distance, vous ne le regretterez pas !

 

Pour en savoir plus sur la planification d’une journée, consulter l’article : Comment bien planifier votre randonnée de motoneige ?

Partagez sur vos réseaux sociaux!

Écrit par : Émilie

Publié le : 27 janvier 2022

Pin It on Pinterest